• Affetto, l'enfant robot

    http://img11.hostingpics.net/pics/624921images.jpg

    Affetto, le bébé robot qui fait froid dans le dos

    Son nom n’a pas été choisi au hasard. Affetto, en italien, signifie quelque chose comme touchant ou affectueusement. En fait, il aurait pu se nommer Gelato, comme transi de froid ou de peur tant ce bébé robot inspire plus de terreur que de tendresse. On pense aux Gremlins de Joe Dante, pour le coté faussement mignon, mais surtout à David, l’enfant de AI Intelligence artificielle de Spielberg (2001) pour le réalisme qui fait vaciller les repères et pointer le spectre de la confusion entre l’humain et le machin (masculin de machine…).


    La création du laboratoire Asada d’Osaka, au Japon, a fait l’objet d’une vidéo publiée le 24 juillet 2012 sur YouTube (ci-dessus). Si la première minute relève de l’horreur ordinaire, avec ce corps de métal, avec bavoir en forme de sternum, qui commence à bouger comme un bébé humain, à partir de 57 secondes, on plonge dans l’effroi et la terreur. Dès qu’Affetto revêt son visage humain, il devient soudain… un bébé. On a beau savoir pertinemment qu’il s’agit d’une machine, ses gestes disent le contraire, tant l’humanisation est réussie. Et que dire de son regard ? Il tend pourtant un bras sans main et son visage reste inexpressif. L’on frémit alors en imaginant la version finale, avec main potelée et mimique de bambin… Que ressentirons-nous alors ? En 2011, Affetto n’avait pas encore de tronc mais la mobilité de son visage, posé sur une table, levait le coin du voile sur le résultat final :

     

     

    Toute la question posée par ce type de travail sur les robots humanoïdes réside dans le malaise qu’ils produisent sur nous. Rien d’anormal à cela, si l’on en croit les chercheurs qui ont travaillé sur la “vallée de l’étrange” (uncanny valley) comme Ayse Pinar Saygin de l’université de Californie à San Diego. Notre cerveau, celui des humains, est programmé pour distinguer très rapidement un homme d’un animal ou d’une machine. Notre perception est si fine que certains scientifiques estiment que nous pouvons même déceler certaines orientations sexuelles au premier coup d’oeil.

    http://img11.hostingpics.net/pics/711815Affetto.jpg
    Neurones miroirs

    En revanche, nos neurones ne savent pas, faute d’expérience, traiter les sujets intermédiaires comme un robot qui bouge comme un être humain ou qui lui ressemble trop. C’est exactement le cas d’Affetto alors même qu’il n’a pas atteint son stade final. L’objectif de Minoru Asada qui dirige le laboratoire depuis 1992 ne semble pas concerner directement la robotique. Pour lui, le robot enfant permet surtout d’explorer de façon différente les relations qui se créent entre un humain et “l’autre”. Mais le choix d’un bébé de 3 kg censé être âgé de 1 à 2 ans n’est certainement pas dû au hasard. La recherche d’un réalisme troublant non plus. Minoru Asada mentionne les neurones miroirs comme l’une des cibles principales pour comprendre les mystères de ce sentiment de différenciation entre soi et les autres.

     

     

    Source : Slate, Michel Alberganti , images du net

    « T'as du feu ?Sun, sun and sun... »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 1er Août 2012 à 10:53
    delwart

    Etonnant effectivement. Mais moi, j'ai un autre truc. Un être humain que l'on croirait sorti d'un manga.

    Je te l'envoie.

    Michel

    2
    Mercredi 1er Août 2012 à 11:05
    Adam

     

    Hello,

    j'étais justement en train de rajouter ton autre blog dans les Pom' Potes

    Beaucoup de bonnes idées, et toujours beaucoup d'humanité !!

    La médiation de dettes : ce mal qui vous dévore...(où l'histoire vraie de Romuald)

    Amitiés et bonne journée Michel,

    @dam

    3
    Mercredi 1er Août 2012 à 12:44
    fanfanchatblanc

    Ce qui m'interpelle c'est la finalité de ces expériences.. est-ce que les parents en manque d'enfant vont adopter Affetto plutôt qu'un enfant en manque de parents ? Par contre sur le plan technique c'est impressionnant et d'un réalisme époustouflant. Les automates que tu as présentés auparavant pouvaient aussi inquiéter.

    J'avoue que je suis dubitative mais toujours épatée par ceux qui cherchent et inventent.. maintenant à l'humain de maîtriser toutes ces avancées techniques.

    Bisous l'ami. Je vais faire un tour chez delwart.. 

    4
    Mercredi 1er Août 2012 à 12:57
    fanfanchatblanc

    La barbie/manga me consterne.. quant à 21 ans on n'a que cela comme ojectif (et le fric pour le réaliser) ça craint.. oh misère misère... le vide sidéral des neurones... et des connards pour réaliser la chose.. limite criminel.. mais bon chacun fait ce qu'il veut de sa peau n'est-ce pas ? 

    5
    Mercredi 1er Août 2012 à 13:19
    Adam

     

     Coucou Fanfan,

    comme toi, je me pose des questions sur la finalité de ces expériences, j'ai trouvé cet article, qui m'interpelle aussi

    Les japonnais sont des pionniers dans le domaine de la robotique, c’est loin d’être des idiots, même s’ils peuvent nous paraître complètement barrés la plupart du temps. Si c'est un nouveau gadget, je ne suis pas fan, tant qu’il me demande pas d’une petite voix : Je peux venir avec toi?
    Bisous Fanfan, et bonne promenade

    @dam

    <iframe src="http://www.youtube.com/embed/YtdWHFwmd2o" frameborder="0" height="270" width="360"></iframe>

    6
    Mercredi 1er Août 2012 à 13:25
    Adam

     

     

    Conclusion Fanfan............autant de neurones qu'un robot Aucune expression, même pas envie .....d'entamer la conversation !

    Bisous,

    @dam

    7
    FAN
    Mercredi 1er Août 2012 à 17:21
    FAN

     Ah ces japonais, parfois, ils m'agacent avec leur robot!!Ils auraient mieux fait de calculer l'emplacement de leurs centrales nucléaires!!!!!!! De plus, c'est juste bon pour les pédophiles ce truc qui bouge!!!Poupée gonflée à EDF !!Faudra faire attention au court -jus!!!

    8
    FAN
    Mercredi 1er Août 2012 à 17:22
    FAN

     Pardon!!j'ai oublié le BISOUS FAN!!!hihihi

    9
    Mercredi 1er Août 2012 à 18:34
    Adam

     

    Tu me fais penser à Jiminy Criket, tu as tout à fait raison, ces découvertes aboutirons aux handicaps, mais j'ai bien peur qu'ils attendent, le bizness avant tout malheureusement !

    Merci de tes visites et de la pertinence de tes com' !!!! Je suis content de te voir chez les Pom'Potes, adieu la timidité

    Bisous et bonne soirée Gaïa

    @dam

    10
    Mercredi 1er Août 2012 à 19:00
    Adam

     

    Toi tu as mangé des sushis pas frais aujourd'hui, tu en as contre les japonnais, c'est même pas eux qui les ont construites leurs centrales

    Pour te consoler, je t'envoi la réplique de mes fesses, montre pas à pépére Poupée gonflée à l'EDF, je le retient MDR !!!

    Bisous FAN,

    @dam

    <iframe src="http://www.youtube.com/embed/vhHo6CUq4-o" frameborder="0" height="203" width="360"></iframe>

    11
    Mercredi 1er Août 2012 à 19:03
    Adam

     

    Vieux motard que jamais, gros bisous FAN

    @dam

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    12
    Mercredi 1er Août 2012 à 23:01
    Papy Mouzeot

    Ça y est, l'homme vient enfin de dépasser Dieu en perfectionnant ce brouillon imparfait qu'on appelle une femme ! 

     

     

     

    Amitiés,
    Le Papy 

    13
    Mercredi 1er Août 2012 à 23:59
    Adam

     

    J'ai le dernier modèle........

     

     

    l'ancienne est sur ebay..............

     

     

    ca pouvais plus le faire

     

     

    Pour les bières y'a toujours la voisine

     

     

    Amicalement Papy,

    @dam titti

    14
    Gaïa
    Lundi 12 Mai 2014 à 10:44
    Gaïa

    Ma position est que toute cette technologie  si novatrice je la verrais plutôt au service de la médecine ( par exemple pour améliorer les prothèses de mains ou de jambes ) .Je pense que dans ce domaine tout n'a pas été fait et au train ou tant de monde s'entretue ce ne serait pas inutile ! Bisous.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :